Mythe masturbation

La merveilleuse vérité derrière les mythes sur la masturbation

La masturbation présente de nombreux avantages pour la santé, mais elle fait encore l’objet d’un tabou culturel répandu dans le monde entier. Des habitudes de masturbation saines sont utiles à la fois pour l’individu et pour son partenaire, et il est dommage qu’il existe encore une culture de la peur autour de ce sujet.

Grâce à ce guide, toutes les femmes adultes devraient apprendre les vérités qui se cachent derrière les idées fausses les plus courantes !

Mythe n°1 : La masturbation crée une dépendance

La masturbation ne crée pas plus de dépendance que le fait de manger, de boire de l’eau ou de respirer de l’air. Le sexe est un aspect important de la vie, et la masturbation n’est qu’une de ses nombreuses saveurs.

Cependant, comme pour toute chose, il y a ceux qui ressentent une compulsion envers la masturbation et le sexe qui peut être très préjudiciable. La littérature scientifique se demande encore s’il s’agit d’une dépendance ou d’une simple compulsion, mais le problème n’en demeure pas moins.

Si vous trouvez que vous êtes en retard au travail, que vous fuyez vos responsabilités ou que vous perdez le contrôle de votre vie à cause de la masturbation compulsive, il est peut-être temps de parler à un thérapeute. Cependant, la masturbation ne crée pas de dépendance en soi.

La masturbation se classe au même rang que de nombreux plaisirs de la vie, de la nourriture au cinéma, en ce sens qu’elle doit être pratiquée de manière responsable pour obtenir les meilleurs résultats.

Mythe n° 2 : elle est égoïste

La masturbation est en fait égoïste, et ce n’est pas une mauvaise chose du tout ! Il est important de prendre soin de soi de temps en temps, et cela peut se faire en regardant son émission préférée, en faisant une randonnée ou en se faisant dorloter au spa.

Bien sûr, la masturbation est l’une des formes de plaisir les moins chères qui soient, mais cela ne la rend pas mauvaise pour autant. Tant que vous ne laissez pas la masturbation interférer avec votre travail, votre vie sociale ou vos relations, vous n’avez aucune raison de vous sentir coupable de vous accorder une récompense bien méritée de temps en temps.

Mythe n°3 : elle provoque X

Au fil des ans, on a prétendu que la masturbation avait causé la perte de cheveux, la cécité et la mort. Si c’était vrai, la plupart des habitants de la planète ne seraient-ils pas glabres, aveugles et éteints ?

En vérité, la seule chose que la masturbation provoque, ce sont des orgasmes époustouflants !

Mythe n°4 : Elle empêche les relations amoureuses

La masturbation est une aide fantastique pour les relations ! Comme nous l’avons déjà mentionné, les pulsions sexuelles diffèrent souvent d’une personne à l’autre, et peuvent même changer radicalement au cours de la journée.

Avec la masturbation, un partenaire n’a pas à satisfaire l’autre à contrecœur juste pour qu’il se sente bien. En outre, il n’a jamais été démontré que la masturbation empêchait les rencontres. Si c’était le cas, il est probable que personne ne sortirait avec personne !

Comme ce n’est pas le cas, la masturbation ne peut pas, en toute bonne foi, être considérée comme un destructeur de relations.

Mythe n°5 : c’est dangereux

La masturbation, comme toute chose, peut être dangereuse si elle est pratiquée de manière imprudente ou négligente. Pendant la masturbation féminine, il ne faut jamais forcer un objet à l’intérieur de soi, et les hommes doivent généralement relâcher leur prise pour éviter les frictions. Cependant, prise isolément, la masturbation n’est pas plus dangereuse qu’une poignée de main !

De nombreuses études ont montré que des orgasmes quotidiens tout au long de la vie d’un homme, peuvent réduire le risque de cancer de la prostate et d’autres affections.

Chez les hommes comme chez les femmes, l’orgasme peut réduire le taux de cholestérol, perpétuer un rythme cardiaque sain et même diminuer la gravité de la dépression. Bien que le sexe puisse également avoir ces effets, la masturbation peut être pratiquée sans partenaire, ce qui peut alléger le fardeau d’une relation.

Bien sûr, les relations s’épanouissent grâce à un appétit sexuel sain, mais la masturbation permet aux deux partenaires d’être satisfaits si une personne a une libido plus élevée que l’autre.

Mythe n°6 : C’est antisocial

Une croyance séculaire veut que la masturbation soit antisociale. Pourtant, rien n’est plus faux ! La masturbation est importante à de nombreux égards pour le développement et la satisfaction personnelle.

Au-delà du simple fait qu’elle procure une sensation agréable, la masturbation fournit un modèle où une personne peut trouver ce qui lui plaît le plus. Cela lui permet d’entrer dans une relation en sachant ce qu’elle veut, comment l’obtenir et comment l’expliquer à son partenaire. En étant épanouie sexuellement, la relation en sera beaucoup plus forte.

Mythe n° 7 : il soutient la pornographie

La pornographie est un sujet totalement différent de la masturbation, même s’ils peuvent être liés. Que vous soyez favorable ou non à la pornographie n’a rien à voir avec les mérites de la masturbation.

On peut facilement se masturber sans avoir recours à la pornographie, et même si de nombreuses critiques à l’égard de la pornographie sont valables, c’est à l’individu de les déterminer lui-même.

Pour pimenter les choses sans pornographie, vous pouvez toujours utiliser des jouets sexy ou vous en tenir strictement à votre imagination. En comprenant ces idées fausses courantes, vous pouvez profiter de la masturbation sans le stress et la culpabilité supplémentaires causés par des années de désinformation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *